Les femmes et les Olympiques

1928 : L’arrivée contestée des femmes en athlétisme
Pour la première fois, les femmes sont admises aux Jeux olympiques d’été. Des athlètes canadiennes participent aux épreuves d’athlétisme.
Pour la première fois dans l’histoire des Jeux olympiques, des épreuves de gymnastique et d’athlétisme sont ouvertes aux sportives féminines. 290 athlètes s’alignèrent dans les épreuves du 100m, du 800m, du relais 4 × 100m, du saut en longueur et du disque. Le baron Pierre de Coubertin, ancien Président du Comité international olympique (CIO) fut depuis toujours hostile à la participation de femmes aux Olympiades, déclarant notamment que celle-ci « constitue un affront majeur à la grandeur et à la pureté originelle de cette compétition ». Au cours des années 1920, de nombreux mouvements féministes tentèrent de faire changer les idées sur ce sujet, un d’entre eux décida même d’organiser ses propres jeux. Malgré toutes les critiques, le CIO autorisa certaines épreuves féminines mais suite à l’état physique de certaines athlètes après l’arrivée du 800m, il décida ne plus faire disputer de courses supérieures à 200m à des femmes. Cette décision ne sera remise en cause qu’à partir des Jeux olympiques de 1960.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :