Logement social et itinérance

Logement social et lutte à l’itinérance

La semaine prochaine le premier ministre, M. Philippe Couillard déposera son budget. N’ayant pris aucun engagement au cours de la campagne électorale concernant le logement social et une politique nationale de lutte à l’itinérance, nous nous devons de rappeler au gouvernement ces sujets importants.
Pour plusieurs, la solution ne passe que par le travail. Or, parmi les 842,000 personnes au Québec en situation de SURVIE, des centaines de milliers sont déjà en emploi … C’est que le salaire minimum, même à raison de 40 heures par semaine, ne permet pas d’atteindre le Seuil de faible revenu de Statistique Canada.
Ce qu’il faut pour lutter efficacement contre la pauvreté, c’est un plan global et structuré.
Le gouvernement du Québec devrait :
1- Améliorer l’accès, sans discrimination, à des services publics universels et de qualité;
2- Viser à changer les mentalités et à contrer les préjugés envers les personnes en situation de pauvreté;
3- Réduire les inégalités socioéconomiques entre les plus pauvres et les plus riches;
4- Augmenter le salaire minimum afin de permettre aux gens qui travaillent à temps plein de sortir de la pauvreté;
5- Assurer à toutes et tous un revenu suffisant pour couvrir l’ensemble de leurs besoins de base.
Tiré du Journal La soupe au caillou Numéro 381 15 mai 2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :