Le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes interpelle la ministre Lise Thériault: Connaissez-vous le féminisme Madame la Ministre?

Saint-Jérôme, 7 mars 2016 – La ministre Lise Thériault arrive en poste à un moment où les femmes du Québec font face à des reculs importants au plan économique et social. Des reculs qui menacent les fragiles avancées en matière d’égalité pour toutes les femmes. Nous nous attendons à ce qu’à titre de ministre responsable de la condition féminine, elle défende les droits de toutes les femmes vivant au Québec. Nous avons entrepris avec sa prédécesseure, la Ministre Stéphanie Vallée une campagne de sensibilisation Connaissez-vous la politique Madame la Ministre, que nous avons poursuivie avec Madame Thériault.
Depuis huit semaines maintenant, nous faisons parvenir à la ministre nos analyses et recommandations pour appuyer les travaux en vue de l’actualisation de la politique gouvernementale Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait. Depuis huit semaines, nous rappelons à la ministre la discrimination systémique et les inégalités persistantes vécues par les femmes. Des centaines de femmes de partout au Québec, de Rouyn-Noranda à Gaspé, en passant Alma, Québec et Montréal ont écrit à la ministre.
Sur une base individuelle ou en tant que représentantes de leur organisme, ces femmes ont fait parvenir à la ministre par courriel, par télécopie, par lettre et dans les réseaux sociaux plus d’un millier de messages à ce jour. Elles lui ont présenté des faits sur chacun des thèmes abordés, lui ont fait connaître leurs préoccupations et lui ont permis de profiter de leur expertise en ce qui concerne l’atteinte de l’égalité pour toutes les femmes. Et elles ont nommé leur espoir que la ministre reprenne leur parole et se porte à leur défense. « Nous devons malheureusement réaliser que la ministre Thériault refuse d’être à leur écoute » de constater Audrée Villeneuve, la porte-parole du Réseau des Tables. Elle leur dit qu’elle s’est battue pour être où elle est et qu’elles n’ont qu’à faire la même chose. Son ultime conseil : « Tu veux prendre ta place, faire ton chemin? Let’s go, vas-y!». Madame Thériault en rajoute disant ne pas connaître de femmes qui l’auraient inspirée dans son parcours et véhiculant l’idée préconçue que le féminisme est un mouvement opposé aux hommes. Cette posture de la Ministre, en plus de dénoter un manque évident de solidarité, met en lumière son manque de connaissance de l’histoire des femmes au Québec et du féminisme en général. Nous considérons que pour remplir les fonctions de ministre de la condition féminine, Madame Thériault doit reconnaître que la lutte pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait, est encore d’actualité et à poursuivre. Elle doit comprendre que c’est une lutte collective qui nécessite la contribution de toutes et de tous. Elle doit accepter que c’est avec, par et pour toutes les femmes du Québec, que c’est avec, par et pour les organisations féministes qui défendent collectivement leurs droits que nous pourrons y arriver. « Pour remplir ses fonctions de ministre de la condition féminine, la  Ministre Thériault doit en fait adhérer aux principes fondateurs du féminisme » de conclure Madame Villeneuve.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :