Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Actions politiques’ Category

Femme en marche pour l’égalité ! Solidaire contre l’austérité!

Dimanche 1 mars 2015 : Dîner à la salle Paroissiale de St-Jean-de Cherbourg au coût 2,00$. Un service de covoiturage sera disponible. * ACTIVITÉ ORGANISÉE PAR DE REGROUPEMENT DES FEMMES DE LA RÉGION DE MATANE. POUR INFORMATIONS APPELEZ AU 418-562-6443.

Jeudi le 5 mars 2015 : Le Regroupement des femmes de la région de Matane, la Gigogne en partenariat avec la Table de concertation des groupes de femmes du Bas-St-Laurent ainsi que l’AREQcsq vous invitent à participer à la Journée internationale des femmes à la salle civique de l’hôtel de ville à compter de 13h00.

Dimanche le 8 mars : Journée Internationale des Femmes, venez entendre à 16h00 à la Brasserie-La Fabrique Les Monologues du Vagin de Ève Ensler. Les billets au coût de 10 $ seront en vente à la Fabrique (360 St-Jérôme), au Regroupement des femmes (67 rue D’Amours) et à la Table de concertation de groupes de femmes du Bas-St-Laurent (235 St-Jérôme). Les profits seront remis à La Marche Mondiale des Femmes 2015 pour le Bas -St-Laurent.

Lundi le 9 mars : Conférence de Presse pour le lancement des actions de la Marche Mondiale des femmes 2015 au Bas-St-Laurent. Rivière du loup à 9h30, Rimouski 13h00 et Matane à 15h30.

Pour informations ou inscriptions communiquez avec Johannie au 418-562-6443.

Publicités

Read Full Post »

Le gouvernement Harper fait preuve de gros bon sens en matière de permis d’armes à feu
Le 23 juillet 2014 North Bay (Ontario) Sécurité publique Canada
Aujourd’hui, l’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a annoncé l’entrée en vigueur d’un Décret fixant une période d’amnistie (2014) élargi. Ce Décret permettra aux propriétaires d’un fusil de type CZ 858 ou de la famille Swiss Arms qui sont respectueux de la loi de maintenant utiliser pleinement leur arme à feu.
De plus, le gouvernement du Canada a annoncé son intention de déposer la Loi sur la délivrance simple et sécuritaire des permis d’armes à feu qui permettra :
• de fusionner le permis de possession seulement (PPS) et le permis de possession et d’acquisition (PPA);
• de restreindre la possibilité des contrôleurs des armes à feu de prendre des décisions arbitraires;
• de créer une période de grâce à la fin de la période de validité de cinq ans des permis pour faire en sorte que les particuliers ne soient pas considérés comme des criminels en raison d’erreurs administratives;
• d’éliminer la paperasse inutile concernant les autorisations de transport en les rendant une condition pour la délivrance de permis;
• d’obliger les particuliers qui possèdent une arme à feu pour la première fois à suivre des cours de sécurité dans le maniement des armes à feu;
• de renforcer les interdictions de possession d’armes à feu pour les personnes condamnées à la suite d’infractions liées à la violence conjugale.
Faits en bref
• L’amnistie visant les propriétaires d’un fusil de type CZ 858 ou de la famille Swiss Arms qui sont respectueux de la loi prendra fin le 14 mars 2016.
• Le Décret fixant une période d’amnistie (2014) permettra aux propriétaires d’armes à feu visées d’utiliser leurs armes.
• Les modifications que le gouvernement Harper souhaite apporter à la Loi sur les armes à feu et au Code criminel harmoniseraient le processus de délivrance des permis et élimineraient la paperasse pour les propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi.
Citations
« Ces mesures harmoniseraient la délivrance des permis et élimineraient la paperasse inutile pour les propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi. Elles permettraient aussi de prendre des mesures pour veiller à ce que les personnes condamnées à la suite d’infractions liées à la violence conjugale ne puissent pas posséder d’armes à feu. Ma plus grande priorité est d’assurer la sécurité de la population à l’aide de politiques adoptant le gros bon sens. »
– L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Déclaration de la Coalition pour le contrôle des armes en réponse à l’annonce du ministre Blaney

23 juillet 2014- Aujourd’hui, le ministre Blaney a annoncéque le gouvernement du Canada avait l’intention de déposer le projet de loi de « gros bon sens » sur les armes à feu. Ce bon sens, auquel fait référence le ministre, devrait faire référence à un renforcement des lois en matière de contrôle des armes, et non pas un affaiblissement, comme c’est le cas ici. Faciliter l’accès aux armes comporte de nombreux risques. De plus, les contrôles inadéquats font en sorte que des armes légales se retrouvent sur le marché noir, et ils alimentent l’utilisation d’armes dans le cadre de la violence conjugale. Ces mêmes mesures déficientes favorisent également les suicides par armes à feu, particulièrement chez les jeunes. Des recherches ont démontré que le nombre d’homicides et de blessures causées par une arme diminuait progressivement à mesure que les contrôles sont renforcés. Avec la dégradation des mesures canadiennes, nous craignons ce qui peut arriver.

Bien que nous attendons plus de détails sur le projet de loi annoncé, il semble qu’à première vue les nouvelles propositions du gouvernement conservateur faciliteront le transport des armes à autorisations restreintes, telles que les armes de poing. De plus, la réduction des pouvoirs des Contrôleurs des armes à feu fait en sorte qu’il sera dorénavant difficile pour les provinces de renforcer les contrôles sur leur territoire respectif. Le gouvernement prévoit également simplifier les processus de vérifications des antécédents nécessaires à l’obtention de certains permis.

Par ailleurs, le lobby des armes a maintes fois vanté ses affinités avec le Premier ministre, Stephen Harper, et l’annonce d’aujourd’hui est une preuve concrète de cette influence. Les demandes des services de police pour un renforcement des contrôles des armes à feu, notamment sur les armes de type militaire, semblent avoir été ignorées. En dépit des risques encourus pour la sécurité publique, les spécialistes en prévention des blessures, les experts en santé publique, et les groupes militants pour la sécurité des femmes ne semblent pas avoir été consultés sur les changements annoncés. Le Canada est un des seuls pays à travers le monde dont les législations sur le contrôle des armes à feu ont régressé. Les autres pays, eux, continuent de mettre en place des lois plus rigoureuses permettant d’améliorer la sécurité, et de combattre le trafic d’armes.

Je vous invite à visiter notre site Facebook où vous pouvez constater visuellement (photos) de quoi ont l’air les armes mentionnées dans cet article.

Read Full Post »

Étant donné que le thème de la Marche mondiale des femmes en 2015 portera sur le contrôle du corps et des territoires et que ce thème est au cœur des luttes des femmes autochtones, il nous semble primordial que des relations de solidarité puissent se bâtir entre femmes autochtones et femmes québécoises dès le début des préparatifs de la Marche mondiale des femmes de 2015.
La situation des femmes autochtones disparues et assassinées illustre de façon dramatique comment le droit à l’existence est menacé lorsque le système colonial procède à la dévalorisation des femmes autochtones et à l’effacement de leur histoire et de leurs luttes. La disparition silencieuse de si nombreuses femmes autochtones est une des conséquences du processus de colonisation qui menace les cultures, les langues et le bien-être des communautés autochtones. L’instauration de lois patriarcales marginalisant les femmes autochtones dans leur propre communauté et dans l’ensemble de la société, a mené à une situation où les femmes autochtones souffrent d’une grande vulnérabilité (itinérance, pauvreté, dépendances, perte d’identité, relations violentes, etc.). Elles sont cinq fois plus exposées que les femmes allochtones aux violences qui perdurent dans un système patriarcal et colonialiste.
C’est pour ces raisons que la CQMMF vous invite à organiser des vigiles régionales le 4 octobre 2014, à l’occasion de la journée de commémoration pour les femmes autochtones disparues et assassinées. Les vigiles visent à dénoncer l’indifférence, à appeler le gouvernement canadien à tenir une commission d’enquête nationale et à engager les féministes québécoises plus concrètement dans la lutte pour la décolonisation.

Read Full Post »

Mardi 20 mai, la Coalition pour le contrôle des armes a déposé une demande d’intervention auprès de la Cour Suprême du Canada afin de se faire entendre lors de l’appel intenté par le Gouvernement du Québec visant à obtenir les données québécoises du registre des armes.
Le Gouvernement du Québec a intenté une procédure judiciaire visant à récupérer lesdites données de manière à constituer son propre registre pour mieux protéger ses citoyennes et citoyens, avec l’appui unanime de l’Assemblée nationale, ce que refuse catégoriquement le gouvernement fédéral. Après une victoire en Cour Supérieure, et un revers en Cour d’appel, le Québec porte la cause devant la Cour Suprême du Canada.
Le registre avait été mis en place pour la protection de la population et facilité le travail des policiers et autres forces de l’ordre. Cette année est le 25ième anniversaire de la tuerie de Polytechnique. Ne serait-ce pas un beau cadeau de pouvoir conserver ce registre pour notre sécurité collective?
Pour plus d’information, consultez le site internet http://www.controledesarmes.org

Read Full Post »

Les Survivantes sont des mères ayant vécu la perte d’enfant(s) dans un contexte d’homicide intrafamilial avec suicide de l’ex-conjoint. Six femmes qui ont survécu à un tel drame ont rédigé un manifeste afin de pouvoir faire changer les lois, les règlements, la façon de traiter une telle situation. Ces femmes vous les avez vues à l’émission Tout le monde en parle à Radio-Canada dimanche le 1er décembre à 20h ainsi que lors de la présentation du documentaire Les Survivantes à Télé-Québec lundi le 2 décembre à 21h.
Nous mettons à votre disposition une copie de leur manifeste à notre centre de documentation Publi-femmes afin que vous puissiez le consulter. Nous vous invitons également à signer en ligne une pétition en appui à leur manifeste sur le site petitions24.net.

Read Full Post »

L’R, comme 135 regroupements et syndicats, est membre de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (http://www.nonauxhausses.org). Dans le cadre de la campagne électorale, la Coalition appelle à une manifestation unitaire, mercredi le 22 août, sous le thème « Pour une société juste ». Le point de rassemblement de l’R est à 14h, au coin nord-est Mansfield et René-Lévesque, à Montréal.

Pour celles et ceux intéressés à y participer, nous vous invitons à consulter l’événement Facebook suivant: https://www.facebook.com/events/296756760432627/. Vous y trouverez plus d’information sur le déroulement.

Read Full Post »

Suite à l’adoption de la proposition en assemblée générale, le RFRM sera en GRÈVE SOCIALE le mardi 15 mai. Nous nous déplacerons à Rivière-du-Loup pour manifester, revendiquant principalement trois points, soutenus par L’R des Centres de femmes du Québec:
1) contre la taxe santé
2) contre la hausse des tarifs d’Hydro-Québec
3) contre la hausse des frais de scolarité

Joignez-vous à nous! Contactez nous pour plus d’information et pour organiser le transport.

Read Full Post »

Older Posts »